SCORE NT

Les experts en sureté et sécurité

Contrebande à la frontière suisse

03-03-2015

Les statistiques de l’Administration Fédérale des Douanes démontrent une augmentation de la criminalité transfrontalière.

On calcule à peu près sept cent mille persones qui traversent les frontières entre la France et Genève chaque jour. Cela comporte, bien sur,  des risques de criminalité  non indifférents. Il ressort que la situation de Genève est plus exposée que la moyenne suisse.

Les problèmes principaux signalés sont:

  • Les personnes en situation irrégulière soit  18.482 interpellées en 2014 contre 16.741 en 2013 avec une progression de 10 % .

Parmi ces chiffres 3.556 personnes étaient sous le coup d’interdiction d’entrée et 5.771 sous le cout d’un mandat d’arret mais il y a aussi des persones enlevées, recherchées ou sous le cout d’amendes impayées.

  • Le trafic d’armes est aussi en augmentation avec 2.730 saisies en 2014 contre 2.366 en 2013, soit 15 % en plus.
  • Le trafic de drogue est en forte hausse, avec 709 kilos de haschich saisis en 2014 contre  416 en 2013. Le trafic d’héroine a atteint 76 kilos en 2014 contre 40 kilos en 2013. Il y a eu une explosion des pilules  psychoactives ( LSD, ectasy etc…) avec 10.725 pièces en 2014 contre 5.309 en 2013. Seule la quantité de cocaine a dimininué, encore à 58 kilos en 2014 contre les 90 en 2013.
  • Les contrefaçons, par contre sont en diminution soit le 21 % du nombre d’articles de marque falsifiés saisis , et soit 32.317 cas en 2014 contre 41.020 en 2013.
  • Les médicaments illégaux expédiés par poste qui ont été interceptés  ont augmenté, 1.225 cas en 2014 contre 1.096 en 2013. 

Source: Entreprise Romande du 20 février 2015.

Il s’agit bien sur des statistiques des effractions relevées mais non de celles réellement commises.