SCORE NT

Les experts en sureté et sécurité

By Allah, I am willing to kill a billion infidels!

13-12-2016
Abdul Razak Ali Artan est le terroriste qui a blessé onze passants lundi 28 novembre 

Abdul Razak Ali Artan est le terroriste qui a blessé onze passants lundi 28 novembre en lançant sa voiture contre des piétons et après être descendu de son auto, les a attaqués avec  un coûteau de boucher sur un campus dans l’Ohio.

Ce n’est pas le premier attentat de ce genre: l’année dernière, un autre américain radicalisé et d’origine somalienne avait agressé et blessé au couteau dix personnes dans un centre commercial du Minnesota avant d’être abattu par la police.

L’attaque avait été revendiquée par l’Etat Islamique.

Qui était Abdul Razak?

Né en 1998, il quitte la Somalie en 2007 et il a aussi vécu au Pakistan,  (tiens, tiens..) avant d’arriver  aux Etats Unis en 2014 e qualité de réfugié. Légalement résidant aux Etats Unis, il était étudiant à l’ Ohio State University , en troisième année de logistique.

Un étudiant apparamment inoffensif,  tout simplement qui se transforme en killer d’un moment à l’autre.

Il semble qu’il avait écrit un article au mois d’août sur le journal des étudiants “ The lantern” dans lequel il se présentait comme étant de foi musulmane et se plaignait de l’absence de salles de prières pour les musulmans et se déclarait inquiet de la manière dont les autres le percevaient car selon lui, les medias divulgaient des images fausses des musulmans.

Il y a trois jours, il a décidé de passer à l’acte.

Mais avant de le faire, il a posté un message très clair sur Facebook proférant des menaces contre les Etats Unis

Le message contenait à peu près ces propos:

"Je n'en peux plus. Amérique! Cesse ton ingérence dans les pays étrangers, surtout dans la 'Oumma' musulmane. Nous ne sommes pas faibles. Nous ne sommes pas faibles, souviens-toi de ça", "Nous ne vous laisserons pas en paix tant que vous ne laisserez pas les musulmans en paix".

Parenthèse:

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la Oumma, il dérive de Oum “ mère” et il s’agit d’un terme qui signifie, communauté ou nation dans le vrai sens du terme mais elle se refère ce pendant  à la “ummat islamiyya”  « la Nation Islamique  »  indépendamment de la nationalité, des liens sanguins et des pouvoirs politiques qui les gouvernent.

Ce concept  naît avec l’égérie en 622 quand les premiers fidèles renoncent à l'organisation  qui prévaut jusque-là, pour une communauté de foi, et qui fut définie dans la Constitution de Médine. 

Sur l’inspiration d’Hassan al-Banna, les Frères musulmans entendent instaurer le règne de la Loi de Dieu (shari‘ā) dans le monde , leur mot d'ordre fondamental : « Le Coran est notre Constitution » ce qui  implique le recours aux rares notions politiques contenues dans le Livre et le pouvoir exécutif sera confié à un calife.

C’est donc exactement ce que tente de faire Al Baghdadi qui s’est autoproclamé Calife.

Voici la fin du message:

“By Allah, I am willing to kill a billion infidels in retribution for a single DISABLED Muslim/Musliman.”

“ Par Allah, je voudrais tuer un milliard d’infidèles en échange d’un seul handicappé musulman! “

Les médias , comme toujours, se sont empressés de  qualifier l’individu de “déséquilibré”, cette parole si chère aux journalistes et à certains politiciens.

Mais hier, le communiqué de revendication de l’Etat Islamique a rmis les choses en place: “ L'assaillant, Abdul Razak Ali Artan, a conduit  son opération en réponse aux appels à cibler les citoyens de pays de la coalition internationale" qui combat les jihadistes en Irak et en Syrie, a indiqué une "source" anonyme à l'agence Amaq.

Voici le texte original:

“ The attack in the state of Ohio “is a soldier of the Islamic State and carried out the operation in response to appeals targeting nationals of coalition countries,” a security source told AMAQ, the news agency of Islamic State (IS, formerly ISIS/ISIL).

Les “instructions” de l’Etat Islamique sont celles d’attaquer et tuer n’importe qui, par n’importe quel moyen: “ Voitures, coûteaux, hâches, armes à feu, incendies de forêts , explosifs” . Ces techniques d’attentats ont été mises à point par les terroristes palestiniens , principalement du Hamas, et Daesh a su y reconnaître l’extrême facilité d’action sans investissements, sans  formation nécessaire, sans  besoin d’armes particulières.

Plus besoin non plus de radicaliser, la propagande de Daesh en effet utilise un levier important: celui de faire resurgir des griefs ou des rancoeurs déjà existantes chez des musulmans vivant en occident, perçus ou réels, par rapport  à la manière cruelle dont les musulmans sont traités.

En nourrissant ces rancoeurs, Daesh les motive et leur  propose une solution simple pour se venger.  Si vous observez bien toutes les vidéos, vous vous apercevrez, que tous les appels  au meurtre de Daesh revendiquent la vengeance contre l’occident qui tue les musulmans, qui les massacre et qui les attaque alors qu’il est lui même le majeur responsable de la mort de dizianes d emilliers de musulmans.

Je ne peux que vous conseiller d’être attentifs, Cela peut arriver partout et  n’importe quand!

Ce genre d’attaques a commencé il y a deux ans à présent en France:

Dijon le 21 décembre 2014, un véhicule a délibérément percuté des passants, en plusieurs endroits de la ville", pendant près d’une demi-heure. neuf personnes ont été légèrement blessées et deux autres sérieusement.

Le lendemain, à Nantes,  une camionnette  conduite par un homme de 37 ans se lancait contre des passants au marché de Noel blessant onze personnes dont cinq très graves et un mort.

Selon les témoignages recueillis par la Police  l'homme qui a foncé sur la foule à Dijon, vêtu d'une djellaba, "a crié 'Allah Akbar' et a dit avoir agi pour "les enfants de Palestine" et a tenu des propos islamistes , tout comme le chauffeur qui a visé le marché de Noël de Nantes lundi.

Tous les deux étaient connus par la police pour des actes de délinquance. C’est à ce moment que la théorie des déséquilibrés a été mise en place!  

Nicole Touati