SCORE NT

Les experts en sureté et sécurité

Comment gérer une manifestation violente ?

02-06-2016

Le maintien de l’ordre est un ensemble de comportements et d’actions pour maintenir une paix civile et faire respecter la loi. 

Dans un pays démocratique, le maintien de l’ordre doit limiter les blessures et ne pas causer de morts. Selon les règles, il faudrait respecter trois principes: l’utilisation d’armes non-léthales, une définition d’actions spécifiques et des intervenants formés car selon l’art.3 de la Déclaration des Droits de l’Homme, les manifestants ont droit à la “sûreté de la personne”.

Très bien, jusqu’ici, on parle de manifestants qui ont la volonté de revendiquer mais quand ces manifestations dégénèrent comme en cette période, avec  Nuit Debout,  et que des centaines de policiers ont été blessés par des énerguménes cagoulés, par des voyous et par des étudiants enragés peut-on encore parler de maintien de l’ordre ou entre-t-on dans un autre contexte, celui de la légitime défense?

Dans des pays comme la Grande Bretagne, l'usage de la force ou des armes implique le strict respect des principes de proportionnalité et de réversibilité. Cette dernière notion consiste pour les forces de l'ordre à être capables, dans un délai très bref et pour une durée très brève, de faire usage de moyens de coercition tout en conservant la possibilité de mettre un terme à cet usage dès lors que la situation ne le justifie plus et nous, en France?

Mais voyons comment opérent nos amis britanniques? La police anglaise se trouve confrontée avec un phénomène terrible, celui des hooligans, et il n’est pas de petite taille. Extrèmement violents, alcoolisés à des niveaux impensables, armés, ils font face presque chaque dimanche aux forces de l’ordre.

Quels sont les moyens utilisés? Pour contrôler ces hordes de barbares, des tactiques bien précises ont été étudiées:

Pour commencer, l’utilisation des fameux canons à eau qui est un lanceur d’eau anti-émeute qui peut propulser 3500 litres d’eau en 1 minute sur une longueur de 65 mètres. Je vous grantis que cela déménage pas mal de gens et même des barricades et cela rafraîchit les idée set les odeurs!

Sur les modèles plus récents, on y a installé des télécaméras super performantes qui permet de reprendre les meneurs et les casseurs et d’atteindre la cible avec un tir ( d’eau) très précis. Il est aussi possible ajouter à l’eau du liquide lacrymal ou un colorant spécifique qui servira à reconnaître les voyous. En outre, c’est un vrai blindé, avec des pneux qui peuvent rouler à plat et les vitres sont anti-projectiles.

Ensuite, arrivent les policiers à cheval, pour canaliser tout ce beau monde dans les directions voulues et derrière pour les plus récalcitrants ou ceux qui réussissent à franchir le barrage constitué par les chevaux , les brigades canines.

Ma question: pourquoi en France, ces systèmes , qui existent et qui ne sont pas léthaux, ne sont-ils pas utilisés? 

Nicole Touati