SCORE NT

Les experts en sureté et sécurité

La crise sécuritaire de l’Europe

01-10-2015

L’Union Européenne propose la libre circulation à 75 millions de turcs

Devant sa totale  incapacité de faire front à la crise des migrants qui arrivent en Europe, l’ Union Européenne serait disposée à offrir à la Turquie un supplément important d’aide financière  et la libre circulation pour les 75 millions de turcs dans l’espace  Schengen en contrepartie de son aide pour bloquer les flux de réfugiés!
Bien entendu, l’accord ne concernerait pas la Grande Bretagne bien que cette dernière semblerait approuver ce projet, ainsi que l’Allemagne.Bien malin de la part de l’Angleterre: chez nous il en est hors de question mais chez les autres, c’est très bien! Le 5 octobre, le président Erdogan sera reçu par Jean Claude Junker , président de l’UE et Donald Tusk, président du Conseil de l’UE.
Tout ceci a été pensé, bien sûr , sans prendre en considération la duplicité de Erdogan et ses positions plutôt condamnables. A propos de condamnation, Erdogan, qui était à l’époque maire de la métropole turque  l’a été en 1999 pour incitation à la haine quand il avait cité la phrase  « Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles, nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants, nos soldats », qui en dit long sur sa volonté  de faire renaître une grande politique ottomane,et que, intimement, il penche plutôt du côté  de l’État islamique. En réalité, Erdogan, est un faux modéré et un vrai extrémiste, et seuls les naifs européens pensent qu’il soit un musulman modéré; c’est un grand habitué de déclarations extrémistes contre les européens, la France, les juifs, Israel, les Arméniens, l’Occident et même l’ex-pape Benoît XVI.
Sa stratégie de “Cheval de Troie” a pour but d’islamiser le pouvoir en instrumentalisant la démocratie. Très apprécié des Frères Musulmans, il soutient le groupe terroriste de Hamas. En 2010, Wikileaks a publié  des cables diplomatiques qui prouvent que la dégradation des relations israelo-turques, qui avaient toujours été excellentes, étaient due seulement à la haine viscérale d’Erdogan envers Israel.
Erdogan est un pan islamiste qui rêve de recréer un nouvel empire ottoman et se verrait bien en nouveau Calife universel.
Pour ce qui concerne la liberté de la presse, la RSF, Reporters Sans Frontières, a classifié la Turquie à la  149ème place sur une liste de 180 pays du World Press Forum Index en 2015 bien après le Vénézuela, l’Ethiopie, l’Afghanistan, l’Arabie saoudite et l’Algérie. D’après eux, la Turquie est considérée la plus grande prison du monde pour les journalistes. Les arrestations des journalistes sont à l'ordre du jour. En 2012, on pouvait compter bien 72 journalistes emprisonnés. Après la réélection d’Erdogan en août 2014 et pendant les 226 jours suivants, 236 personnes ont été arrétés avec l’accusation d’avoir “insulté” le président. Si on appelle çà de la démocratie!
L'autorisation du port du voile dans les universités et le port du hidjab dans les lycées religieux, l’interdiction du rouge à lèvres pour les hôtesses de la Turkish Airlines et l’interdiciton d’effusions en public démontrent un processus d’islamisation à travers l’assimilation de la population.
Au point e vue International, la Turquie a cherché d’émerger grâce à la crise syrienne en faisant le médiateur mais avec un objectif très clair: celui de faire tomber le régime de Assad afin de ramener un pouvoir sunnite. Vu qu’elle n’y a pas réussi, elle a retenu pendant quelque temps d’appuyer l’opposition syrienne en aidant les rebelles et en accueillant sur son territoire quelques centaines de milliers de réfugiés anti Assad.
La Turquie devrait faire partie des 63 pays qui sont contre l’Etat Islamique vu qu’elle est membre de l’OTAN mais jusqu’à présent, il ne semble pas qu’elle  fasse le moindre geste pour le prouver bien au contraire. A aucun moment, elle n’a réagi contre les jihadistes qui se trouvaient au long de sa frontière bien  que l’armée turque aurait pu les neutraliser rapidement. Les responsables américains ont signalé que la frontière de la Turquie avec la Syrie a contribué à l’accroissement des groupes radicaux. Dans la crise syrienne, c’est une plaque-tournante aux djihadistes
Quand les hordes de l’E.I ont tenté de prendre Kobané, Erdogan avait fini par céder à la pression internationale laissant passer les renforts kurdes arrivés d’Irak mais à aucun moment l’armée turque n’est intervenue sauf à la fin du mois de juillet  quand le gouvernement d’Ankara a frappé l’E.I en Syrie après l’attentat suicide qui avait fait 32 morts à Suruç mais dans la foulée ,les avions turcs en ont surtout profité pour bombarder les bases arrières du PKK.
N’oublions pas que tous les volontaires arrivés d’Europe et de partout pour rejoindre l’E.I sont tous passés par le territoire turc sans aucun souci et on parle de 30.000 personnes .  Les jiahdistes blessés étaient soignés en Turquie avant de retourner au combat. De plus, le pétrole commercialisé par Daech et qui constitue une partie importante de son financement  passe par la Turquie ainsi que les paiments et les armes.
Inutile enfin rappeler le génocide armonie que Erdogan refuse de reconnaître et l’occupation illégale d’une partie de Chypre par les turcs, on aime beaucoup parlé de l'occupation russe en Crimée  ou des territoires palestiniens occupés par Israel, mais personne ne parle de Chypre qui est pratiquement étouffée par la Turquie.
en ce qui concerne les migrants, la Turquie a développé un commerce incroyable autour: des millions de faux passeports syriens sont fabriqués en Turquie et vendus pour environ 1500 euros afin de permettre à tous les migrants de différentes provenances de se faire passer pour des réfugiés syriens afin d'entrer en Europe et un  autre commerce  très fructueux en Turquie est en pleine expension avec la bénédiction de l'état: les gilets de sauvetage pour les migrants.  Vous pourrez voir le vidéo:  http://www.wikistrike.com/2015/09/migrants-les-commercants-du-sud-de-la-turquie-se-recyclent.html
Un journaliste de Sky News a trouvé une copie d’un  manuel dédié aux migrants rédigé en langue arabe rempli de conseils, de cartes, d’itinéraires conseillés, de numéros de téléphone utiles et d’astuces pour la traversée de l’Europe.
Entretemps, l’E.I met ses menaces à exécution: en février dernier, il avertissait clairement qu’il aurait utilisé les flux de migrants pour introduire clandestinement en Europe des milliers de jihadistes préts à passer à l’action et les autorités européennes ne semblent pas avoir pris en considération cette menace car elles ne font rien pour contrôler si il y a des jihadistes parmi les migrants.
Un article très intéressant de Aaron Brown publié sur l’Express du 6 septembre 2015 relate les déclarations  d’un syrien qui appartient à l’E.I qui a affirmé que plus de 4.000 homme de l’E.I sont entrés en Europe cachés parmi les réfugiés. Ce jihadiste a parlé sous couvert d’anonymat à BuzzFeed et a affirmé que les extrémistes profitent de la générosité des nations développées envers les réfugiés pour infiltrer l’Europe. Le syrien, ancien membre des forces de sécurité de son pays, a déclaré que Daech  a des plans très ambitieux  pour le futur:  « Notre rêve est d’avoir un califat non seulement en Syrie mais dans le monde entier, et nous l’aurons bientôt, si Dieu le veut. » ... Cela rappelle étrangement la volonté d'Erdogan. Deux passeurs turcs « réfugiés » ont appuyé les déclarations  formulées par le jihadiste syrien.
L’un d’eux a reconnu avoir aidé plus de dix jihadistes bien entraînés à infiltrer l’Europe sous couvert de demandeurs d’asile.
Sur les 500.000 migrants arrivés en Europe depuis le début de l’année, seulement 44.000 sont syriens soit moins de 10 %! Ces données proviennent de L’Eurostat , l’agence de statistiques européenne officielle; les autres migrants proviennent de l’Afghanistan, le Pakistan, le Nigeria et l’Afrique du Nord: http://www.dailymail.co.uk/news/article-3240010/Number-refugees-arriving-Europe-soars-85-year-just-one-five-war-torn-Syria.html
Un autre probème non indifférent, bien au contraire, regarde les recruteurs déjà en action qui approchent les jeunes migrants seuls. Pour le moment, cela se passe surtout en Allemagne; des salafistes  abordent ces jeunes, qui arrivent sans famille et ne peuvent compter sur aucun appui, et leur proposent de les aider afin de les radicaliser par la suite. L’information a été confirmée par un porte parole des services du renseignement de Bavière et par les autres services allemands de plusieurs régions.Il semblerait que déjà 7.000 jeunes auraient été recrutés et que 700 de ceux ci se seraient rendus en Syrie pour combattre aux côtés de l'E.I.
Les autorités allemandes ont arrété un marocain de 21 ans  suspecté d’être un recruteur de l’Etat Islamique, au centre des réfugiés  près de Stuttgart . L’homme était recherché par les autorités espagnoles . Il avait utilisé  une fausse identité afin de se présenter comme un rifugié syrien afin de faire du recrutement dans les centres d'accueil. Les allemands ont fait enfin une saisie de dix mille faux passeports syriens probablement fabriqués en Syrie.
Si l’on considère tous ces faits,  l’idée de confier la tâche à la Turquie de bloquer le flux des migrants et de laisser circuler librement tous les turcs en Europe peut se révéler extrèmement dangeureux pour les Européens. Ouvrir ses portes de cette manière est simplement désastreux.
Peut –on seulement imaginer combien d’infiltrés pourraient s’introduire en Europe si l’idée de faire circuler librement les turcs dans l’espace Schengen? Je n’ose même pas y penser…